Mot de passe ou indentifient perdu ?
Se Connecter
banniere Menu

News

Retour

Xtrem VTT Normandie 2017

Lieu : amaye sur orne
Date de la sortie : 10 Septembre 2017
Temps : Soleil avec nuages
Nombre de personne : 2
Image de la news

Salut tout le monde

Aujourd’hui gros défit !!
Finir l’Xtrem VTT Normandie 100KM. Première fois pour moi donc je suis arrivé au rendez-vous bien entrainé mais avec des doutes sur comment ça va se passer.

Mon périple commence à 5h30, mon réveil frown puis la route jusqu’à Amayé-sur-Orne. Premier rebondissement, Greg m’appel pour me dire qu’il avait oublié ces gourdes… comment dire… Greg tu es un boulet !

Bon arrivé sur place je rejoins Greg on prend nos plaques de VTT tranquillement puis on se préparer. On revient au niveau du départ et Greg me dit que le 100km est en train de partir... Oh merde je ne suis pas sur la ligne pour partir, bon je me dépêche et j’arrive à me caller dans les derniers du peloton… Greg, lui fait le 65km (Quel faible).

Je me dis déjà qu’à la première cote je vais être bloqué par du monde... donc tant pis je laisse tomber mon plan qui était de démarrer doucement, je mets les Watts sur le première 20km avec un dénivelé correct. Sa double de partout je remonte, remonte et remonte plein de personne jusqu'à être dans un groupe qui roule bien. J’arrive au premier ravito très rapidement, étonné je regarde la montre qui me dit 19,5km pour 1h. En descendant du VTT ça se ressent, les jambes sont déjà lourdes. Bon tout le monde prend un bon petit ravito avec des organisateurs vraiment sympa.

Je décide de ne pas trainer pour ne pas refroidir et pour ne pas gâcher l’effort que j’ai fournis. Et là les problèmes commencent, la chaine qui déraille à chaque fois que je change de plateau. Bon on change plus de plateau, je verrais le problème plus tard.

Mais quand je parle de problème on peut aussi parler du terrain. Pour vous donner une idée, environ 400 mètres de dénivelé positif en 15km sur des chemins humides. Bon en gros on a eu le plaisir d’avoir deux bonnes cotes avec une bonne épaisseur de boue et de la technique. Mais quand je parle de boue, je parle de bonne boue, celle qui s’enfonce de 10 cm quand tu mets un coup de pédale. Bon ne s’était pas si horrible que ça, vue qu’il y avait une bonne décente technique avec des petits sauts, des passages de marche, en résumé du bonheur. Bon autant vous dire qu’arrivé au ravito du 35km je commence à avoir des doutes sur ma capacité à finir les 100km en bonne condition.

Quoi qu’il en soit on prend tous a mangé et moi comme au premier ravito je repars très vite. Les kms suivant se passe bien, des cotes dures, des décentes techniques mais pas trop, tous les ingrédients pour se faire plaisir, même si à chaque cote j’ai l’impression que les jambes vont me lâcher. Les kms défilent les ravitos aussi. Je me suis arrêté deux fois pour aider des personnes. J’ai fais ma Bonne Action de la journée laugh .

Donc 40, 50, 60 km et on arrive dans une partie vraiment technique des décentes de roches avec des épingle à cheveux, des racines, décentes à pique, des arbres, que du régale. Toutes les personnes que je croise sont à pied, sens trop réfléchir je passe sur le vélo, en y réfléchissant un peu plus je ne serais jamais passé si j’avais mon cerveau branché.

70éme km ravito qui fait du bien à 12h45, donc comme aux autres ravitos tout le monde mange, mais vue l’heure je reste un peu plus longtemps pour manger et évité la fringale. Les organisateurs me disent que je suis dans les premiers du 100km, étonné ça me donne le sourire mais les jambes on bien subis déjà. Et oui ça commence a chauffé dur et à piquer à chaque cote...

Bon je repars et BIM une cote juste après le ravito... Je me suis écroulé, mais jambes me lâche… rolala quelle galère il me reste 30km à faire… mais un jour une personne bien veillant m’a dit LA DOULEUR C’EST DANS LE TETE !!! je fini la cote temps bien que mal... Je prends mon temps en haut et tourne bien les jambes en gardant un bon rythme. Croyant ne plus avoir de ravito je remange correctement. Les cotes s’enchaînent mais elles ne sont pas trop violentes. Malgré le fais que je n’avance pas très vite je double quand même beaucoup de personne donc je commence à encourager tout le monde à faire des blagues avec tout le monde (on fait ce qu’on peut pour passer la douleur).

 Et 10 à 13 km plus loin, surprise le dernier ravito apparait comme une péninsule.

Bon là je ne fais pas le malin je prends ce qu’il me faut pour reprendre des forces. Et je repars vite. Et miracle les jambes reviennent. Il me reste entre 16 et 18 km. Quitte à finir mal autant tout donner. Donc c’est partie on remet deux dents de plus et j’envoie tout ce que je peux jusqu’au bout. Les kms défiles les jambes répondes de mieux en mieux.  Il y a quelqu’un qui prend ma roue donc j’en remet une couche, 8 km plus loin il lâche ahah devil les derniers kms sont que du bonheur. Les chemins sont extra, que des singles track.

Je fini l’Xtrem en force. Et Greg tu as fait quoi ? Bah Greg il a fait le 65km avec beaucoup de bouchon. Mais il a fait une bonne rando wink il a aussi retrouvé quelque bonne sensation.

En résumé 100km c’est dur mais pas insurmontable et l’Xtrem c’est que du bonheur avec une telle organisation de parcours. Et par chance nous n’avons pas eu de casse sur le VTT.

 

 

                            

A la prochaine pour de nouvelle aventure 

Ecris par : fabien27
Le 11 Septembre 2017


super !! bravo pour la performance
Ecris par : Visiteur Le 13 Septembre 2017
Bravo Fabien !!!
Ecris par : Visiteur Le 12 Septembre 2017